Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 08:28

Je dois vous l’avouer, j’en suis resté le c.. par terre !

Heureusement, j’étais assis à même le sol.

Alors voilà, j’étais chez Alice, mardi dernier (le 21 juillet…). Elle se tourne vers moi, et me dit qu’elle a un secret à me confier…

Et elle me parle de la création d'un "Observation home" pour filles…

De quoi s’agit-il ?

Eh bien, la nouvelle directrice du WELFARE DEPARTMENT du Territoire a souhaité avoir dernièrement un entretien avec Alice. Pour lui dire qu’elle avait entendu beaucoup de bien de ce qui était fait chez VUDHAVI KARANGAL. Puis elle lui dit qu’elle voudrait bien visiter l'orphelinat des filles.

Et qu’elle fait appel à Alice pour créer un "OBSERVATION HOME" pour filles.

Un Observation Home est une institution prévue par le JUVENILE JUSTICE ACT, devant accueillir des filles de 8 à 18 ans qui ont contrevenu à la loi. En anglais « children in conflict with Law ».

Il s’agit concrètement de vol, prostitution, trafic de drogue, trafic d’enfants…

On considère que ces filles sont en fait des victimes d'adultes.

Il faut savoir qu’il n’y a pas encore d’Observation Home pour filles sur le Territoire de Pondichéry, et même dans de nombreux États de l’Union Indienne. Par contre il existait un Observation Home public pour garçons. La Directrice du Welfare Department préfère confier cette mission à une ONG plutôt qu’à un nouvel organisme directement géré par l’Etat…

Le but de cet organisme : « reformation », c’est à dire qu’il s’agit de « redressement ».

Bien sûr il y a un financement du Territoire à la clé…

Une licence est accordée pour une période d’essai de deux ans. Démarrage le 15 août…Avec deux « pensionnaires ». Un maximum de 25 est prévu.

Dans 3 semaines !!!!

Alice me dit qu’il ne lui a pas été possible de refuser.

Aujourd’hui elle m’a expliqué pourquoi il ne lui était pas possible de refuser : c’est sa conscience qui l'empêche de dire non…

Alors voilà !!!

En un rien de temps, Alice a :

  • Trouvé une location située dans le village ABISHEGAPAKKAM, voisin de T.N. Palayam : bail signé, avance de fonds versée pour des travaux d’adaptation.
  • Lancé le recrutement de personnel qualifié et sûr.
  • Établissement d’un emploi du temps détaillé pour les « étudiantes ».
  • Pris des contacts avec des personnes expérimentées.

C’est incroyable. Mais vrai…

Admirable aussi, je dois dire…

LE POINT AU 23 AOÛT

Les deux premières jeunes filles, âgées de 15 ans, sont arrivées depuis 48 heures dans un bâtiment entièrement fonctionnel.

En moins d’un mois TOUT a été réalisé : portes, fenêtres, grilles de protection, électricité, branchement d’eau, peinture, téléphone, Internet, système de vidéo surveillance, cuisine, recrutement du personnel, gardiennage jour et nuit etc etc !

Michel Berthet

* Il s'agit, bien sûr, d'Alice Thomas, fondatrice et directrice de l'orphelinat VUDHAVI KARANGAL.

Le bâtiment, état au 29 juillet...

Le bâtiment, état au 29 juillet...

Le panneau signalant le nouvel "Observation home"

Le panneau signalant le nouvel "Observation home"

Le bâtiment au 29 juillet, aux couleurs habituelles de Vudhavi Karangal.

Le bâtiment au 29 juillet, aux couleurs habituelles de Vudhavi Karangal.

La cour en travaux.

La cour en travaux.

Le système de vidéo surveillance.

Le système de vidéo surveillance.

L'emploi du temps dela semaine est affiché.

L'emploi du temps dela semaine est affiché.

Les livres qui devront être lus et commentés par les "pensionnaires": Gandhi, Nehru, Abdul Kalam entre autres...

Les livres qui devront être lus et commentés par les "pensionnaires": Gandhi, Nehru, Abdul Kalam entre autres...

et les travaux sont terminés...

et les travaux sont terminés...

Partager cet article

Repost 0
Les Enfants des rues de Pondichéry