Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 04:21

Matthieu Charbonneau a poursuivi l'animation de deux chantiers de peinture chez VUDHAVI KARANGAL.

Son récit :

Mi mai 2016, la chaleur, les élections politiques et les vacances ralentissent sévèrement les activités de Pondichéry. Mais avec les "Boys" de VUDHAVI KARANGAL nous continuons de créer sur deux Fronts.

PREMIER FRONT

La peinture des murs des escaliers est une Œuvre d’envergure.

C`est une fresque de 20 mètres.

Durant ce chantier il est possible de noter que le bestiaire de "L’industrie aux grandes oreilles noires" habite, pour ne pas dire envahit, l’esprit collectif des enfants, et même des plus grands.

Reconnaissant sa contribution majeure au progrès dans la technique de l’animation, il est tout de même clair qu’elle impose un formatage plus ou moins total des cerveaux.

Pour ne pas succomber au recopiage systématique de la Souris Yankee, nous discutons entre nous de la Nature, de la Vie et de nos Rêves…

Je dessine parfois au préalable des formes simples et demande aux garçons de les colorier.

Il est important de les garder tous occupés, sans interruption.

Le Travail Final sera un planisphère géant qui nous situe l’Inde parmi les nations du globe.

Une représentation cartographique est nécessaire.

Elle répond à l’envie d’apprendre chez ces jeunes.

Ils grandissent dans une époque de communication internationale, rapide et pas forcement contrôlée.

Ils me demandent d’où je viens et me parlent des grandes capitales du Monde.

Certains me content leur Pays d’autres me rappellent l’Histoire de ce Monde.

Les Personnages récurrents sont Alexandre le Grand, Chanakya ou Hitler (!).

Leur mémoire me souffle et m’incite à la relecture des livres d’histoire.

Sans l’ombre d’un doute la Géographie est indéniablement un bon moyen éducatif basé sur la curiosité.

TRANSLATION

Mid May 2016 : the heat, the public elections, and the holidays strongly slow down the activities in Pondichery. But with the VUDHAVI KARANGAL “Boys”, we keep on creating on two battle-sides.

FIRST FRONT

The staircase painting is a Masterpiece.

It is a 20 meters mural.

During this workshop, it was possible to note that the world of the “Industry with the big black ears” inhabits, to not say invades, the mutual imagination of the children (and even of the adults).

I do not refute its major contribution toward progress in animation technic, but it is a clear fact that it frames the brain to various extends.

To not surrender to the systematic redrawing of the “Yankee Mouse”, we discuss together of the Wilderness, of the Life, of our Dreams…

I sometimes draw beforehand simple shapes, and ask then the boys to colour them.

It is important to keep them all busy, without interruptions.

The Final Work is a giant world map, which shows us India surrounded by the nations of the globe.

A map representation is necessary.

It answers to the children’s thirst for learning.

They grow up in an international communication era, fast and not always controlled.

They ask me where I come from, and talk to me about the great capitals of the World.

Some boys tell me stories of their home States, other remind me about the World History.

The recurring personae are Alexander the Great, Chanakya, or Adolph Hitler (!).

Their talent for remembering astonishes me and pushes me to reread history books.

Without any doubts, Geography is undeniably a good path to education, based on curiosity.

Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !

DEUXIÈME FRONT

Dans la classe de peinture nous en sommes au stade de l’étude, à la recherche de nos sujets.

Hier les groupes travaillaient en binôme.

Tout le monde communique et échange.

Les toiles emmagasinent une énergie positive certaine.

Translation

SECOND FRONT

In painting class, we are studying, researching our subjects.

Yesterday, the groups were working by pairs.

Everybody communicates and interacts.

The paintings are charged of a sure, positive energy.

Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !
Matthieu Charbonneau chez Vudhavi Karangal: suite !

Partager cet article

Repost 0
Les Enfants des rues de Pondichéry