Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 07:48

En juin dernier 10 étudiants en orthophonie, membres de l'Oeéo (1), l'association humanitaire du centre de Formation en Orthophonie de Toulouse, ont effectué un stage de 3 semaines chez notre partenaire SATYA SPECIAL SCHOOL. Marie G., Margaux S., Tom L., Marie D., Priscillia F., Clara B., Marjorie R. et Morgane P. composaient cette belle équipe qui s'est également rendue chez notre partenaire VUDHAVI KARANGAL.

(1) Organisation d'Entraide des Etudiants en Orthophonie

Voici des photos et leur compte-rendu !

L'équipe au grand complet, avec le chauffeur d'un auto-rickshaw

L'équipe au grand complet, avec le chauffeur d'un auto-rickshaw

Nous sommes partis à 10, fin juin / début juillet durant un peu plus de 3 semaines pour une magnifique aventure. Nous sommes allés découvrir la Satya Special School, centre qui accueille de nombreux enfants, porteurs de handicaps physiques ou mentaux très variés et de tous âges (de 3 à 18 ans).

Les premiers jours nous ont permis de comprendre le fonctionnement de la structure, de rencontrer les différents intervenants (teachers, speech therapists, bénévoles, helpers). Mais aussi de rencontrer les enfants, commencer à les connaître, les habituer à notre présence. Les enfants nous ont tous très bien accueillis avec leurs sourires sans fin et quelques « Hello !» lancés par-ci par-là. Dès le début nous savions que ce serait un immense plaisir de réaliser nos activités avec eux. C'est plein d'entrain et d'énergie, de bonne humeur et d'intérêt qu'ils nous ont permis de partager leur quotidien d'enfants et de les accompagner pour un tout petit moment sur la route de leur développement.

La Satya Special School est en fait un ensemble de différents bâtiments accueillant chacun des publics un peu différents, en âge et/ou en type de handicap. Nous avons donc décidé de nous séparer en 3 groupes pour pouvoir réaliser des activités sur 3 bâtiments différents : 3 personnes au MD (Multiple Disorders) building, 3 personnes au Main Building et 4 au VTC (Vocation Training Center).

Les différents bâtiments répondent à des besoins correspondant aux enfants accueillis. Nous avons donc réalisé différents ateliers en fonction des besoins :
– Eveil sensoriel : notamment grâce au toucher : tissus avec différentes textures, ateliers d'éveil où les enfants devaient retrouver le tissu qui correspondait à celui collé dans le cahier, stimulation au toucher avec de la pâte à modeler, massages.
– Les praxies : avec des jeux de parcours, « une comptine des praxies » (notamment pour des enfants avec un défaut de continence labiale). Elles sont nécessaires à la bonne articulation et co-articulation des sons de la parole.
– Le souffle avec course de balles de ping-pong en les faisant avancer par le souffle,
l'utilisation de bulles, de pailles et de ballons de baudruche, peinture (souffler sur une goutte de peinture à travers une paille pour l'étaler)
– La respiration
– Des petites histoires multisensorielles : soit des lectures d'histoire en anglais (traduites en tamoul par les teachers), soit invention de deux petites histoires autour du thème du handicap et de l'amitié avec appui sur des personnages dessinés, des bulles, les sons des animaux.
– Autour du nombre (conversion des quantités avec la pâte à modeler qu'on transforme selon différentes formes (boules, boudins, crêpes), marelles avec des objets dans les cases, équivalence en mettant le même nombre de balles dans 2 caisses)
– Utilisation de la méthode Dynamique Naturelle de la Parole (DNP), sous différentes formes : associer un son à un geste (qui est souvent générateur de la parole) : Vocalisation sur des voyelles avec les couleurs, articulation des consonnes) ou à un massage sur l'enfant ou à un trait de peinture. La DNP permet la visualisation des sons et leur différenciation grâce aux mouvements. Nous avons réalisé que les enfants et les plus grands, intéressés et enthousiastes, étaient très réceptifs à cette méthode, en particulier avec la peinture. Nous avons même remarqué une amélioration dans la prononciation et la production de quelques syllabes chez certains d'entre eux.
– Socialisation et dynamique de groupe : musique / danse, jeux collectifs, atelier sur la
présentation de soi.

A la fin de notre séjour, nous avons souhaité donner tout le matériel dont nous nous étions servi aux personnes, teachers et helpers, qui continuent de s'occuper des enfants toute l'année. Ils ont été de vrais partenaires sur place, participant à nos activités, nous expliquant tout ce que nous devions savoir.

Espérant qu'ils réutilisent nos ateliers et en créent de nouveaux, nous avons laissé sur place :
– les marionnettes-doigts, les tissus, des petites boîtes qui font du bruit, des toupies utilisées lors des ateliers sensoriels mais aussi les petits personnages de nos histoires
– les cahiers récapitulatifs sur tout ce qui a été fait avec chaque groupe, notamment ceux concernant la DNP
– le petit cahier sensoriel avec des bouts de tissus de différentes textures.

Nous avons eu la chance d'avoir de réels partenaires sur place qui nous ont rendu les choses beaucoup plus faciles : en nous présentant, nous donnant des détails sur la culture indienne, ses codes et sa richesse, en nous renseignant sur le fonctionnement de la structure, etc...
Nous remercions particulièrement Michel Berthet et Judykaël qui nous ont beaucoup apporté, notamment humainement, et accompagnés tout au long de ce séjour.
Cette expérience nous aura donc permis d'aller à la rencontre de la culture indienne et de sa société. Comprendre ses richesses comme ses difficultés. Et bien au-delà, nous avons pu rencontrer des personnes hors du commun qui nous ont fait grandir et que nous n'oublierons jamais.

Merci à tous !

SATYA: à gauche, Tom avec le petit Sarvesh - Au centre et à droite : avec des grands.SATYA: à gauche, Tom avec le petit Sarvesh - Au centre et à droite : avec des grands.SATYA: à gauche, Tom avec le petit Sarvesh - Au centre et à droite : avec des grands.

SATYA: à gauche, Tom avec le petit Sarvesh - Au centre et à droite : avec des grands.

Avec les filles de l'orphelinat VUDHAVI KARANGAL. A droite, distribution de jeux.Avec les filles de l'orphelinat VUDHAVI KARANGAL. A droite, distribution de jeux.Avec les filles de l'orphelinat VUDHAVI KARANGAL. A droite, distribution de jeux.

Avec les filles de l'orphelinat VUDHAVI KARANGAL. A droite, distribution de jeux.

Avec les garçons de l'orpheliant VUDHAVI KARANGAL.Avec les garçons de l'orpheliant VUDHAVI KARANGAL.Avec les garçons de l'orpheliant VUDHAVI KARANGAL.

Avec les garçons de l'orpheliant VUDHAVI KARANGAL.

Partager cet article

Repost 0
Les Enfants des rues de Pondichéry