Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 05:02

2004-KandaneUn infirmier dans la famille VUDHAVI KARANGAL: une nouvelle “success story”!

Kandhane nait le 23 décembre 1988. Son père est ouvrier agricole et sa mère femme de ménage.  Il a deux ainés: une soeur et un frère. Ils habitent la région de Chennai.

 

Les parents se séparent lorsque Kandhane n’a pas encore 6 ans. Le père se remarie. La mère ne pouvant assumer financièrement l’éducation des enfants, les deux garçons sont abandonnés et remis à Vudhavi Karangal. La soeur de Kandhane étant confiée à un orphelinat de filles.

Kandhane à l'âge de 16 ans

 

Avec des hauts et des bas, Kandhane poursuit ses études. Il choisira de devenir infirmier. Il obtient son BSc en août  2011, avec d’excellentes notes. Il faut savoir que les études d’infirmier sont très coûteuses en Inde. Alice Thomas, fondatrice et directrice de VUDHAVI KARANGAL  discutera ferme avec les institutions pour obtenir des dérogations de frais…

 

2005-Kandane  kandhane, un an plus tard (2005)

 

Kandhane sera un des garçons les plus brillants dans les activités artistiques qui sont une  des caractéristiques de l’orphelinat Vudhavi Karangal. Il pratique avec brio bharatanatyam, yoga, silambam et le dessin.

Il est recruté en octobre 2011 au Manakula Vinayaga Private College, avec un bon salaire de 6000 Rs.

 

2007-Kandhan

 Kandhane (2007)

 

Mais ce même octobre, alors qu’il jouait au football dans la cour de l’orphelinat, il est victime d’une grave chute. Hospitalisé, on détecte 11 fissures sur la colonne vertébrale. Il reste hospitalisé un mois à Pondichéry. Sauf opération, il restera paralysé pour la vie. Mais cette opération,  extrêment délicate, ne peut être réalisée qu’à Coimbatore, dans le meilleur centre de l’Inde du Sud. Et son coût est très élevé.

 

2009-Charmeur de tuyaux

 Kandhane, charmeur de tuyaux (2009)

 

Alice finit par nous demander notre aide. Nous répondons positivement, bien sûr!

Deux voyages et deux semaines d’hospitalisation sont nécessaires, plus deux visites de contrôle.

Mais le résultat est là: si Kandhane ne pourra plus pratiquer d’exercices physiques, il marche normalement. Professionnellement il doit se diriger vers l’enseignement, car il ne peut plus soulever les malades…


  159-VKB-Silambam

Kandhane pratiquait le Silambam

 

Alice se souvient combien l’éducation de Kandhane a été difficile, du fait du caractère du garçon et du fait aussi de sa famille qui voulait reprendre le garçon pour des raisons matérielles sordides, et sans lui assurer une bonne éducation.

Mais au bout le résultat est là !

 

2012-MHD120729-142429  Kandhane (2012)

Partager cet article

Repost 0
Les Enfants des rues de Pondichéry - dans Toute l'actu de VUDHAVI KARANGAL